Sangouine - Autonomisation des jeunes : Les jeunes de la LIJEP dressent leur bilan

Publié le : 30/01/23 - 13:21

Responsive image

Texte par : Doumbia Seydou Badian

Les jeunes membres de la Ligue des jeunes pour le progrès (Lijep) se sont retrouvés le samedi 28 janvier dernier au foyer des jeunes de Saguipleu pour parler de leur avenir.

Après près de 10 mois depuis sa création (fin mars 2022), les jeunes de cette jeune association ont décidé de faire un bilan à mi-parcours et dégagé les perspectives pour l'année 2023 et ce, au cours de leur première assemblée générale extraordinaire.

D'entrée, le président de cette association de jeune, Oulai Gouly Pierre a rappelé les enjeux de sa création qui est de promouvoir le vivre ensemble, l’entraide et la solidarité et entre ses membres, de développer chez les jeunes l’esprit d’initiative et d’entrepreneuriat, et de cultiver dans l’esprit des jeunes le civisme et la notion de paix, amener les jeunes à contribuer aux actions de développement, à valoriser la parité du genre, et à soutenir des personnes socialement vulnérables. Pour ce qui est du bilan, le président Oulai s'est félicité de ce que l'association a en 8 mois obtenus d'énormes acquis. Il s'agit entre autres de l'octroi de permis de conduire à 30 jeunes membres, la prise en charge scolaire de 15 enfants de famille démunis, la tenue de 15 grandes rencontres dont un forum de consultation de la jeunesse rurale avec le Cnjci, la tenue de 3 formations sur l'entrepreneuriat.

Côté finance, grâce aux cotisations et des dons, l'association a amassé 900.000 fcfa. Tous ces acquis, le président Oulai Gouly Pierre entend faire plus cette année pour offrir plus d'opportunités aux jeunes membres de la LIJEP.  « Le chef de l'Etat a lors de son discours annoncé que cette année est dédiée à la jeunesse. Nous a la LIJEP, nous avons bien perçu le message et nous comptons nous impliquer dans cette optique pour le bonheur de nos jeunes », a indiqué le président de la LIJEP. Pour réussir ce pari, il a décidé d'aller d'innovation en innovation en faisant un point d'honneur à la formation.  « L'objectif est donc de rassembler nos jeunes pour qu'ils vivent dans la cohésion en se formant.

Car c'est dans la cohésion que nous allons apprendre et réaliser beaucoup », précise-t-il. Pour cette année, en plus des formations, la LIJEP envisage en ce qui concerne l'Autonomisation de produire 50 tonnes de Maïs dont les semences sont déjà disponibles. Des projets sont déjà en cours dans le domaine de l'élevage, de l'agriculture et du commerce et de l'élevage. « L'objectif est de permettre à tous les jeunes de s'occuper sainement. Un jeune autonome un acteur de développement pour sa Localité. Il ne s'adonnera pas à toute forme de délinquance et servira de modèle pour ses paires.

L'objectif est de faire du lijep une association de jeunes incontournables dans toute la région du Tonkpi. », ajoute Oulai Pierre. Terminant, il a souhaité que les jeunes sortent des griffes des hommes politiques tout en prenant leur destin en main. Il les a demandés de changer de mentalité en prenant toute leur place dans le développement et le vivre ensemble dans leur région. C'est chez le canton Seugbahou de Saguipleu, Docteur Tan Bangali, que les jeunes de la Lijep venus des sous-préfectures de Sangouine et de Podiagouine ont fini cette assemblée générale extraordinaire avec les bénédictions et les sages conseils du chef. 


De notre Correspondant Régional, Doumbia Seydou Badian


Autres Articles