CÔTE D'IVOIRE / Protecteur du prix Houphouët-Boigny - Henri Konan Bédié dénonce un manque de dialogue franc et sincère

Publié le : 09/02/23 - 16:06

Responsive image

Texte par : Demba D DIALLO

Henri Konan Bédié, Président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire(PDCI-RDA) et ancien Chef de l’État a saisi la tribune qui lui était offerte à l’occasion de la rémise  du prix Félix Houphouët-Boigny pour asséner ses vérités.

Faisant l’historique du prix Félix Houphouët-Boigny, de son initiateur(ndlr : Félix Houphouët-Boigny) et  louant les qualités humaines de la lauréate, Angela Merkel, Henri Konan Bédié a dit en substance « à ce stade de mes propos je pense à mon pays la Côte d’Ivoire où il manque un dialogue franc et sincère pour la réconciliation vraie des filles et fils de ce pays ».

Cette sortie du président du parti septuagénaire de la scène politique ivoirienne a surpris plus d’un. A la tribune en effet il n’était question que de paix, de l’homme Félix Houphouët-Boigny et de Angela Merkel figure emblématique de la scène politique mondiale de ces vingt dernières années.

Henri Konan Bédié a-t- il voulu par cette sortie attirer l’attention des uns et des autres qu’on ne peut cacher le soleil avec sa main ou qu’une seule hirondelle ne fait pas le printemps. Si le président du Sénégal, Macky Sall venu à Yamoussoukro, représenter son prédécesseur à la tête de l’État du Sénégal et ancien président de la Francophonie à savoir Abdou Diouf, Henri Konan Bédié par sa sortie prend le contre pied des satisfecit jusque là adressés au Président Alassane Ouattara pour son leadership et la paix retrouvée en Côte d'Ivoire après la crise post-électorale de 2010, crise qui a fait plus de 3000 morts.



Autres Articles