SPORT / Play-Offs de la Davis Cup - Le Maroc surclasse la Côte d’Ivoire

Publié le : 06/02/23 - 11:40

Responsive image

Texte par : Demba D DIALLO

Le court de tennis du Sofitel Hôtel Ivoire a abrité le samedi 4 février et le dimanche 5 février les Play-Offs des éliminatoires de la Davis Cup ou Coupe Davis.

A l’arrivée ce sont les marocains qui repartent d’Abidjan avec la qualification. En simple comme en double les marocains se sont illustrés de fort belle manière. Dominant Coulibaly Eliakim,le numéro 1 ivoirien et ses coéquipiers.

Ouvrant les débats le samedi 4 à 12 heures presque, Eliakim Coulibaly a laissé filer la victoire qui était pourtant à sa portée. Son adversaire Adam Moundi qui d’abord mené puis s’est fait rattrapé puis doublé même à la dernière heure de jeu par le numéro 1 ivoirien.

Mais Adam Moundi plus concentré a démontré dans les dernières minutes qu’il était sur ce match plus aguerri et mieux préparé sur ce match que le porte flambeau du tennis ivoirien qu’est Coulibaly Eliakim. Cela même si la victoire du marocain à des détails prêts. Coulibaly Eliakim a concédé de nombreux à son adversaire qui n’en demandait pas mieux.




La deuxième rencontre du simple toujours le samedi a été remporté par le Maroc. L’outsider ivoirien Nyko Kouamé a lui également opposé une belle résistance avant de s’incliner. Le jeu à ce stade était presque fait pour les marocains. Dimanche 5 février avait lieu le match du double avec l’opposition Côte d’Ivoire- Maroc. Ce match, il ne fallait perdre côté ivoirien. Pour revenir au score, Coulibaly Eliakim et Ouattara Abdoul Kader, la composition de la doublette ivoirienne.




Ouattara Abdoul Karim, malade ce qui l’a empêché de disputer le match du simple samedi était trop juste dans le match du double. « J’ai fait ce que j’ai pu » nous a-t-il confié à la fin de la rencontre lorsque nous lui avons demandé s’il était vraiment apte à disputer ce match de la dernière chance vu qu’il était malade la veille du match ! C’est tout logiquement que les marocains se sont imposés dans cette opposition. Le lions de l’Atlas s’imposent aux éléphants ivoiriens par 3 à 1.

Les ivoiriens n’ont certe pas démérité mais beaucoup de choses doivent être corrigées d’ici là s’ils tiennent à aller loin. Déjà ils vivent tous en France excepté Ouattara Abdoul Karim qui lui vit aux USA.

Demba D DIALLO


Autres Articles